ETD system

Electronic theses and dissertations repository

 

Tesi etd-12202005-092142


Thesis type
Tesi di laurea vecchio ordinamento
Author
Leoncini, Alice
email address
pls.amarcmand@libero.it
URN
etd-12202005-092142
Title
"Un pique-nique en Lorraine" d' Annie Saumont. Le langage familier dans une optique traductive.
Struttura
LINGUE E LETTERATURE STRANIERE
Corso di studi
LINGUE E LETTERATURE STRANIERE
Commissione
relatore Prof.ssa Bidaud, Françoise
relatore Prof.ssa Jacquelot, Hélène : de
Parole chiave
  • glossario
  • linguaggio familiare
  • registri di lingua
  • traduzione
Data inizio appello
25/01/2006;
Consultabilità
parziale
Data di rilascio
25/01/2046
Riassunto analitico
Cet ouvrage est organisé autour de la traduction du texte Un pique-nique en Lorraine, d’Annie Saumont, où l’écrivaine esquisse une image de la Lorraine de l’après-guerre. Après avoir introduit l’œuvre de l’auteur, le travail aborde, sous une optique contrastive, les problématiques qui dérivent de l’utilisation du langage familier dans le texte. Une bonne partie de la terminologie et des structures extrêmement expressives qu’Annie Saumont utilise dans sa nouvelle, et qui constituent le but de ce travail, appartient à la langue familière. Une analyse critique de plusieurs aspects du texte, qui vont du patois lorrain aux problématiques liées au contexte culturel, en passant par la comptine dialectale et certaines expressions idiomatiques, nous a permis de développer toute une série de considérations.<br>Le style original de l’auteur, qui mélange français correct et langue familière, garantit dans le texte la présence de plusieurs registres de langue, créant ainsi un effet de décalage linguistique. Après une brève analyse des niveaux de langue, nous avons procédé à une étude plus détaillée des caractéristiques syntaxiques et lexicales du niveau familier et des principales implications qui découlent de son utilisation dans le texte. <br>La phrase normative renvoie généralement à une syntaxe linéaire et utilise un vocabulaire conforme au bon usage. Mais, dans la nouvelle d’Annie Saumont, cette disposition régulière est souvent bouleversée par la vivacité du langage familier, qui étale son expressivité et sa spontanéité au moyen d’énoncés asyntaxiques et d’un vocabulaire très coloré et non normé.<br>En considération des nombreux mots familiers rencontrés, le lexique est devenu objet d’étude, ce qui a permis d’aboutir à la création d’un glossaire. Ce dernier, réalisé en vue de créer un corpus de consultation, pourrait constituer la base de départ pour une réflexion future de plus vastes dimensions sur la terminologie familière.<br>
File